Règles d'usage

Maîtriser les règles du français et demeurer à la fine pointe de l’usage correct n’est pas une mince tâche, car les pièges sont nombreux. C’est particulièrement vrai lorsque le milieu de travail est bilingue et que les communications passent fréquemment d’une langue à l’autre.

Afin d’aider les gens d’affaires à rédiger plus facilement leurs documents, nous avons regroupé dans cette page une cinquantaine de règles d’usage qui sont extraites de l’excellent logiciel Antidote, de notre partenaire Druide informatique.

Avoir plusieurs alternatives :faux ami

Le mot alternative existe en anglais et en français avec des sens différents ; c’est pourquoi il est l’objet de confusion.
 
En français, le nom alternative signifie « situation où il faut choisir entre deux possibilités qui s’opposent ». Il est synonyme de dilemme. En ce sens, avoir une alternative, c’est se trouver en face de deux éventualités ; devant deux alternatives, on aurait quatre voies. Cependant, le mot alternative devrait n’être utilisé qu’au singulier.
 
En anglais, ce nom désigne « une solution de rechange ou de remplacement ». Par conséquent, le nom alternative est un faux ami que l’on évitera d’employer avec le sens anglais de « choix » et de « possibilité ».
 
De cette façon, on ne dira pas envisager plusieurs alternatives si plus de deux solutions s’offre à nous ; on dira à la place envisager plusieurs scénariosplusieurs solutions de rechange ou encore plusieurs solutions de remplacement.
Vous pouvez laisser un commentaire en cliquant ici.
Recherche de membres
BL
Basses -
Laurentides
Image2
Laval
Image3
Montréal
Image4
Rive-Sud