Règles d'usage

Maîtriser les règles du français et demeurer à la fine pointe de l’usage correct n’est pas une mince tâche, car les pièges sont nombreux. C’est particulièrement vrai lorsque le milieu de travail est bilingue et que les communications passent fréquemment d’une langue à l’autre.

Afin d’aider les gens d’affaires à rédiger plus facilement leurs documents, nous avons regroupé dans cette page une cinquantaine de règles d’usage qui sont extraites de l’excellent logiciel Antidote, de notre partenaire Druide informatique.

Ne pas être sans savoir…

Cette expression contient une double négation (ne pas + sans), ce qui a pour effet d’annuler la négation et de conférer à l’expression globale un sens positif. Ainsi, ne pas être sans savoir signifie « savoir assurément » ou « ne pas ignorer ».
 
Vous n’êtes pas sans savoir qu’un refus entrainerait la fermeture précipitée de l’entreprise.
Signifie : « vous savez qu’un refus… » ou « vous n’ignorez pas qu’un refus… »
En tournant la poignée, Muktar n’était pas sans savoir qu’on l’attendait de pied ferme.
Signifie : « Muktar savait qu’on l’attendait… » ou « Muktar n’ignorait pas qu’on l’attendait… »
 
Attention! Une erreur fréquente consiste à employer le verbe ignorer dans cette expression. Or, la double négation, comme on vient de le voir, lui confère alors le sens positif de « ignorer » ou « ne pas savoir », sens exactement contraire à celui que l’expression est censée véhiculer.
* Vous n’êtes pas sans ignorer que Paul est gravement malade.
Signifie : « vous ignorez que Paul est gravement malade » ou « vous ne savez pas que Paul est gravement malade »
Vous pouvez laisser un commentaire en cliquant ici.
Recherche de membres
BL
Basses -
Laurentides
Image2
Laval
Image3
Montréal
Image4
Rive-Sud