Règles d'usage

Maîtriser les règles du français et demeurer à la fine pointe de l’usage correct n’est pas une mince tâche, car les pièges sont nombreux. C’est particulièrement vrai lorsque le milieu de travail est bilingue et que les communications passent fréquemment d’une langue à l’autre.

Afin d’aider les gens d’affaires à rédiger plus facilement leurs documents, nous avons regroupé dans cette page une cinquantaine de règles d’usage qui sont extraites de l’excellent logiciel Antidote, de notre partenaire Druide informatique.

Féminisation des titres

Positions adoptées dans la francophonie
 
Comme les femmes sont de plus en plus présentes dans toutes les sphères d’activité, le besoin s’est fait sentir depuis quelques années de féminiser plusieurs noms de métiers, professions, fonctions, titres et grades pour lesquels n’existaient pas de formes féminines usuelles.
 
Au Québec, en Belgique et en Suisse, des organismes officiels ont publié des listes de formes féminines recommandées. Dans la majorité des cas, les féminins proposés ne posent pas de problèmes particuliers, mais on peut noter quelques divergences, notamment pour certains noms en -eur ; ainsi, pour ingénieur, le Québec recommande le féminin une ingénieure, alors que la Belgique recommande une ingénieur.
 
En France, la féminisation est de plus en plus courante dans les médias et dans l’usage, mais l’Académie demeure réticente, en particulier quand il s’agit de noms de fonctions utilisés dans les textes juridiques et officiels.
Vous pouvez laisser un commentaire en cliquant ici.
Recherche de membres
BL
Basses -
Laurentides
Image2
Laval
Image3
Montréal
Image4
Rive-Sud